Espiègle dos à dos

Bach X Norman: Confronter l’éclectisme de Bach, qui n’est plus à présenter, et celui d’Andrew Norman: tel est le pari relevé par les trois solistes dans un programme d’une fraîcheur désarmante.

« Imaginez des personnes qui conversent entre elles » : on raconte que c’est ainsi que Bach présentait à ses élèves les petites inventions à trois voix composées sur le vif des leçons, et adaptées aux besoins de chaque élève. Derrière le didactisme, tout un monde : celui que construisent, inlassablement, ces lignes prenant naissance dans l’obscurité, et s’épanouissant en d’innombrables édifices sonores... À l’instar du Companion Guide to Rome d’Andrew Norman, composé quelques 300 années plus tard. Le compositeur part également du concret ; chaque mouvement se veut le portrait des églises préférées d’Andrew Norman, se fondant notamment sur leurs proportions. Là aussi, les miniatures s’épanouissent, pour ne garder que le substrat de ces édifices : leur âme...

Programme
Johann Sebastian BACH, Inventions à trois voix
Andrew NORMAN The Companion Guide to Rome (2010)

Musicien·nes
Szuhwa WU (violon), John STULZ (alto), Sophie PAUL-MAGNIEN (violoncelle)

Vendredi 23 octobre à 20h
FRAC Franche-Comté
Salle de conférence 
 

©Nicolas Waltefaugle